Puissant témoignage; Toews prend la parole

Le capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews, a publié sur son compte Instagram un puissant message en regard du meurtre de George Floyd aux États-Unis et aux tensions raciales qui ont éclaté par la suite aux États-Unis.
Canadien d'origine, Toews a joué les 13 saisons de sa carrière dans l'uniforme des Blackhawks. Auparavant, Toews a passé deux ans à l'Université North Dakota, qui se trouve à quelques centaines de kilomètres de Minneapolis, lieu du meurtre de George Floyd.
En 2014-15, Toews a remporté le prix de leadership Mark Messier en tant que meilleur leader de la LNH et membre contributeur de la société en 2014-2015.

 





 



 


 




 


 



Voir cette publication sur Instagram



 




 


 


 




 


 




 


 


 



A lot of people may claim these riots and acts of destruction are a terrible response. I’ll be the first to admit that as a white male that was also my first reaction. But who am I to tell someone that their pain is not real? Especially when it is at a boiling point and impossible to hold in anymore. It’s obviously coming from a place of truth. This reaction isn’t coming out of thin air. I’m not condoning or approving the looting, but are we really going to sit here and say that peaceful protesting is the only answer? There has been plenty of time for that, and if it was the answer we would’ve given it our full attention long ago. Listen to these two men debate. They are lost, they are in pain. They strived for a better future but as they get older they realize their efforts may be futile. They don’t know the answer of how to solve this problem for the next generation of black women and men. This breaks my heart. I can’t pretend for a second that I know what it feels like to walk in a black man’s shoes. However, seeing the video of George Floyd’s death and the violent reaction across the country moved me to tears. It has pushed me to think, how much pain are black people and other minorities really feeling? What have Native American people dealt with in both Canada and US? What is it really like to grow up in their world? Where am I ignorant about the privileges that I may have that others don’t? Compassion to me is at least trying to FEEL and UNDERSTAND what someone else is going through. For just a moment maybe I can try to see the world through their eyes. Covid has been rough but it has given us the opportunity to be much less preoccupied with our busy lives. We can no longer distract ourselves from the truth of what is going on. My message isn’t for black people and what they should do going forward. My message is to white people to open our eyes and our hearts. That’s the only choice we have, otherwise this will continue. Let’s choose to fight hate and fear with love and awareness. Ask not what can you do for me, but what can I do for you? Be the one to make the first move. In the end, love conquers all. #blacklivesmatter
Une publication partagée par Jonathan Toews (@jonathantoews) le 1 Juin 2020 à 12 :40 PDT



Voici une traduction du message publiée par Toews :

Beaucoup de gens peuvent affirmer que ces émeutes et actes de destruction sont une réponse terrible. Je serai le premier à admettre qu'en tant que mâle blanc, ce fut aussi ma première réaction.
Mais qui suis-je pour dire à quelqu'un que sa douleur n'est pas réelle? Surtout quand il est à ébullition et impossible à retenir. Cela vient évidemment d'un lieu de vérité. Cette réaction ne vient pas de nulle part. Je n'approuve pas le pillage, mais allons-nous vraiment nous asseoir ici et dire que des manifestations pacifiques sont la seule réponse? Il y a eu beaucoup de temps pour cela, et si c'était la réponse, nous lui aurions accordé toute notre attention il y a longtemps.
Écoutez le débat de ces deux hommes. Ils sont perdus, ils souffrent. Ils aspiraient à un avenir meilleur, mais en vieillissant, ils se rendent compte que leurs efforts peuvent être vains. Ils ne savent pas comment résoudre ce problème pour la prochaine génération de femmes et d'hommes noirs. Cela me brise le cœur.
Je ne peux pas prétendre une seconde que je sais ce que ça fait de marcher dans les chaussures d'un homme noir. Cependant, voir la vidéo de la mort de George Floyd et de la réaction violente à travers le pays m'a ému aux larmes. Cela m'a poussé à penser à quel point les Noirs et les autres minorités ressentent-ils vraiment la douleur? À quoi ont fait face les autochtones d'Amérique au Canada et aux États-Unis? Comment est-ce vraiment de grandir dans leur monde? Où suis-je ignorant des privilèges que je peux avoir que les autres n'ont pas?
La compassion, pour moi, c'est au moins d'essayer de RESSENTIR et de COMPRENDRE ce que quelqu'un d'autre vit. Pendant un instant, je peux peut-être essayer de voir le monde à travers leurs yeux. La Covid-19 a été rude, mais cela nous a donné la possibilité d'être beaucoup moins préoccupé par nos vies bien remplies. Nous ne pouvons plus ignorer la vérité de ce qui se passe.
Mon message n'est pas destiné aux Noirs et à ce qu'ils devraient faire à l'avenir. Mon message s'adresse aux Blancs pour ouvrir nos yeux et nos cœurs. C’est le seul choix que nous avons, sinon cela continuera.
Choisissons de combattre la haine et la peur avec amour et conscience. Ne demandez pas ce que vous pouvez faire pour moi, mais que puis-je faire pour vous? Soyez le premier à faire le premier pas. Au final, l'amour triomphe de tout. #blacklivesmatter


 

Read more: http://www.rds.ca/hockey/lnh/lnh-jonatha...

Actual news in your location