La tâche ne sera pas simple pour les Huskies

Les Huskies de Rouyn-Noranda remettront en jeu leurs titres de la coupe du Président et de la coupe Memorial lorsqu'ils lanceront les activités de la 51e saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec en accueillant l'Armada de Blainville-Boisbriand, jeudi.
La Presse canadienne profite de l'occasion pour décortiquer la prochaine campagne en cinq thèmes.
Encore dans la course
Dans les fameux cycles du hockey junior, les équipes qui visent à remporter les grands honneurs tombent habituellement de haut lors des années suivantes. Ça ne semble toutefois pas être le cas des Huskies et des Mooseheads de Halifax.
Les deux formations ont perdu quelques éléments clés, après avoir croisé le fer en finale de la Coupe du Président et du tournoi de la Coupe Memorial, mais elles peuvent encore compter sur un bon noyau de vétérans pour les aider à se maintenir dans la première moitié du classement général.
« Nous avons 12 vétérans de retour et peut-être deux autres en Jakub Lauko et Noah Dobson. J'aime la composition de notre équipe, a affirmé l'entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot. L'an passé, nous avons connu une saison exceptionnelle et je ne peux pas demander les mêmes résultats à mes joueurs. Ça va être une question de processus et de respect de notre identité. »
De nouveaux maîtres à bord
Du côté des Mooseheads, ils seront dirigés par un entraîneur-chef différent pour une quatrième saison consécutive.
Fort d'une longue expérience de joueur dans la LNH et d'adjoint dans le circuit Bettman et la Ligue américaine de hockey, Jean-Jacques Daigneault effectuera son baptême comme entraîneur-chef cette saison. Il sera intéressant de voir son adaptation chez les juniors, mais il pourra se fier aux vétérans Benoit-Olivier Groulx, Raphaël Lavoie, Jared McIsaac et Alexis Gravel, qui ont goûté à l'expérience des camps professionnels.
Il ne sera pas seul à effectuer ses premiers pas en tant qu'entraîneur-chef dans la LHJMQ. Les insuccès du Drakkar de Baie-Comeau et des Eagles du Cap-Breton au cours des dernières séries ont coûté l'emploi à Martin Bernard et à Marc-André Dumont, ouvrant la porte à Jon Goyens et Jake Grimes.
Goyens a quitté les Lions du Lac St-Louis, dans la ligue midget AAA, pour faire le saut avec le Drakkar tandis que Grimes a déserté la Ligue de l'Ontario pour prendre les rênes d'une formation qui aspire à de grandes choses cette saison.
À qui la couronne?
Équilibrés à toutes les positions, les Eagles font partie d'un groupe d'équipes ayant retenu l'attention de plusieurs observateurs depuis quelques semaines, dont Pouliot.
Bien malin celui qui pourra prédire le gagnant de la coupe du Président, mais à première vue, les Saguenéens de Chicoutimi, le Phoenix de Sherbrooke et les Wildcats de Moncton reviennent régulièrement dans les discussions pour le premier échelon au classement général.
L'Océanic de Rimouski sera aussi à surveiller dans cette course au sommet. Le simple fait d'avoir dans la formation Alexis Lafrenière, qui devrait être le premier choix au prochain repêchage de la LNH, ne peut pas nuire. Il sera notamment entouré à l'attaque par Dmitry Zavgorodniy et D'Artagnan Joly et possiblement d'autres joueurs acquis avant la date limite des échanges pour tenter un long parcours en séries.
Des ambitions de première position seraient un peu trop gourmandes pour les Tigres de Victoriaville et les Foreurs de Val-d'Or, qui ont terminé au 12e et au 13e rang du classement général l'an dernier, mais ces deux équipes regardent malgré tout vers le haut.
La patience est de mise
Pour une autre saison, les Sea Dogs de Saint-Jean et le Titan d'Acadie-Bathurst devront endurer leur lot de défaites sur le dos de leurs récents succès à la coupe du Président.
Chez les Sea Dogs, la reconstruction passera par une dizaine de joueurs de 17 ans, qui seront d'ailleurs admissibles à la prochaine séance de sélection de la LNH. En attendant qu'ils gagnent en maturité et que l'équipe revienne parmi l'élite, les Sea Dogs tenteront de participer aux séries pour une première fois depuis 2017.
Le Titan a pour sa part misé sur l'attaque au dernier repêchage de la LHJMQ, sélectionnant trois attaquants lors des 19 premiers choix. Le directeur général, Sylvain Couturier, a aussi profité de l'été pour acquérir quelques vétérans, dont l'attaquant Shawn Element, le défenseur Jérémy Diotte et le gardien Tristan Bérubé.
La relève arrive
Même si les résultats ne sont pas toujours concluants au repêchage de la LNH, les joueurs talentueux ne manquent pas dans la LHJMQ. Preuve que la roue continue de tourner, plusieurs recrues amorceront leur carrière junior cette saison et recevront une attention particulière.
Ce sera particulièrement le cas des attaquants Joshua Roy, des Sea Dogs, et Justin Robidas, des Foreurs, qui chercheront à justifier leur sélection aux deux premiers choix du dernier repêchage de la LHJMQ en raison de leur immense talent.
« J'ai été totalement impressionné par son jeu lors des matchs préparatoires. Pour un jeune de 16 ans, il a beaucoup de confiance et il s'entraîne de façon sérieuse, a dit l'entraîneur-chef des Sea Dogs Josh Dixon, à propos de Roy. Nous voulons lui donner des occasions de se faire valoir, mais nous voyons déjà son intelligence sur la patinoire. »
À l'arrière, après que Guillaume Richard et Evan Nause eurent fait faux bond au circuit Courteau, Cameron Whynot, qui avait menacé le Phoenix de suivre la même voie, commencera finalement sa carrière avec les Mooseheads. Jérémy Langlois a connu quelques bons matchs préparatoires et il sera également à surveiller avec les Eagles.
Les attaquants européens Vasily Ponomarev (Cataractes), Senna Peeters (Mooseheads), Maxim Bykov (Armada) et le gardien Samuel Hlavaj (Phoenix) seront aussi intrigants à regarder à leur première campagne dans le circuit Courteau.

Read more: http://www.rds.ca/hockey/lhjmq/lhjmq-la-...

Actual news in your location


Similar news

J-C Beaudin est rappelé par les Sénateurs 0 0 0
La Juventus sur les épaules de Ronaldo 0 0 0
Les unités spéciales capables du meilleur comme du pire 0 0 0
Colsaerts met un terme à une longue disette 0 0 0
Denis Shapovalov remporte son premier titre 0 0 666
L'Afrique du Sud gâche la fête japonaise 0 0 0
Le sélectionneur australien démissionne 0 0 0
Les 10 minutes les plus effrayantes de sa vie 0 0 666
Fin théâtrale et retour des Astros en Série mondiale 0 0 0
Andrew Scheer Shuts Down ‘Lock Him Up’ Chant About Trudeau At Conservative Rally 0 0 666