Moins de champs de fraises à cause du coût des employés

Des agriculteurs québécois sont forcés de cultiver moins de fraises et de framboises en raison de la hausse du salaire minimum, en plus de couper dans le personnel.

Read more: http://www.tvanouvelles.ca/2018/06/13/mo...

Actual news in your location