Plusieurs Québécois vers les Jeux de Crossfit

Chaque année, le mois de mai devient le moment de vérité pour les compétiteurs espérant se tailler une place vers les championnats mondiaux de CrossFit, qui ont lieu à Madison, au Wisconsin, dès le début août. Suite aux qualifications en ligne pour les adolescents et les athlètes 35 ans et plus, 3 québécois ont sécurisé leur participation aux CrossFit Games : Léa Malo (Femmes 14-15 ans), Michaël Laverrière (Hommes 35-39 ans) et la championne du monde en titre chez les Femmes 35-39 ans, Stéphanie Roy, sera de retour cette année chez les Femmes 40-44 ans.
Cette dernière partira donc comme grande favorite pour remporter les honneurs dans sa catégorie! Petit fait d’armes: Stéphanie a également réussi à se tailler une place aux championnats régionaux de l’Est, parmi les 15 meilleures femmes de l’Est du Canada. Elle connaît donc toute une saison!
Parlant des championnats régionaux, ceux-ci se tenaient à Albany du 15 au 17 mai derniers. Plusieurs athlètes bien de chez nous se battaient pour une des places attribuées aux 5 meilleurs hommes et femmes vers les mondiaux.
Quelques habitué(e)s des « Games » semblaient avoir déjà leurs noms d’inscrits dans l’une ou l’autre de ces places : Carol-Ann Reason Thibault, qui avait remporté ces régionaux l’an dernier, sera de retour pour une 4e année consécutive aux CrossFit Games. Patrick Vellner, le troisième homme le plus en forme sur la planète, a, tel qu’attendu, remporté les honneurs chez les hommes. Ces deux athlètes seront à surveiller: Carol-Ann devrait faire son chemin parmi les 10 premières. Patrick, quant à lui, pourrait-il détrôner Mat Fraser, après 2 ans sur la 3e marche du podium?
On attendait le retour d’Alex Vigneault, suite à sa blessure à un muscle pectoral l’an dernier.  Il a malheureusement été affligé par une sinusite et une bronchite dès la veille de la compétition. Ainsi, malgré une persévérance hors norme, Alex n’a pu faire son chemin dans un top 5 bien rempli.
De plus, deux belles surprises nous attendaient au terme des 3 jours de compétition. Chloé Gauvin-David, une habituée du top 10 de la région, a su résister aux assauts de ses compétitrices pour garder la 5e et dernière place. Elle sera à surveiller dans les épreuves d’habileté et de gymnastique à Madison!
Du côté des hommes, le jeune Alexandre Caron, qui cognait à la porte depuis 2 ans, a finalement obtenu son billet pour les Mondiaux! Alexandre, un spécialiste des épreuves courtes et lourdes, pourrait mêler les cartes dans ces types d’épreuves.
Enfin, après une année de sécheresse du côté des équipes, Montréal sera bien représentée avec la présence de l’équipe Pro1 Montréal, qui en sera à une 3e participation aux CrossFit Games. Il est à noter qu’il y a eu un changement pour cette saison: les équipes sont passées de 6 membres à 4. Pro1 Montréal forme une équipe complète avec très peu de faiblesses! Ils seront également à surveiller et pourraient se tailler une place assez haute aux mondiaux.
Il y a longtemps que le Québec n’avait pas eu une délégation aussi forte et complète aux Jeux Mondiaux. Avec un sport qui continue d’évoluer et dans lequel il est de plus en plus difficile de compétitionner chaque année, il va sans dire que 2018 est un grand cru pour nos athlètes. Et que le futur est prometteur.

Read more: https://www.rds.ca/en-forme/alexandre-ca...

Actual news in your location


Similar news

Vincent-Lapointe est encore sur un nuage 0 0 0
Le Canada bien placé pour retrouver le Japon 0 0 0
Chiefs : LDT fait son retour à l'entraînement 0 0 0
Duron Carter, le clown ou le joueur de foot ? 0 0 0
10 courses à faire autour du monde 0 0 0
Neymar assure qu'il restera avec le PSG 0 0 0
Une nouvelle étude démontre l'inefficacité des oméga-3 0 0 0
Aperçu de la divison Est de l'AFC 0 0 0
RDS : Quatre Canadiens amorcent le US Open 0 0 0
Les Canadiennes ajoutent de la profondeur en défense 0 0 0