Commotions : le laxisme du CH souligné

Alors que de nouveaux documents ont émergé en marge du litige qui oppose d’anciens joueurs à la Ligue nationale de hockey, des détails révèlent comment la Ligue et les équipes gèrent l’épineux dossier des commotions cérébrales, explique Katie Strang de The Athletic mardi.
Et à en juger par certains témoignages effectués dans la poursuite intentée contre la Ligue, plusieurs équipes ont été sanctionnées pour la façon dont elles ont échoué pour mettre en place et améliorer certains protocoles concernant les blessures à la tête.
Des témoignages d’officiels de la Ligue et de dirigeants d’équipes ont révélé que les Devils du New Jersey, les Flames de Calgary et les Canadiens de Montréal n’ont pas suivi un certain nombre de règles de la Ligue. Des sanctions ont d’ailleurs été imposées aux Flames et au CH.
L’ancien président et directeur général des Devils, Lou Lamoriello, a même reconnu que le club ne pratiquait pas un test neuropsychologique de base en 2007, alors qu’il était pourtant exigé par la Ligue depuis une décennie déjà à ce moment-là.
Les Canadiens n’ont pas répondu à un courriel de The Athletic leur demandant de réagir à l’affaire.

Read more: https://www.rds.ca/hockey/canadiens/comm...

Actual news in your location


Similar news

Rosalind Groenewoud accroche ses skis 0 0 0
Stevenson s'est isolé pour affronter Gvozdyk 0 0 0
Doug Ford Is Taking The Long, Hard Road To A Balanced Budget 507 507 666
Many Nannies Are Banned From Using Cellphones, Social Media 18 18 666
F3 : un accident qui soulève des questions 0 0 0
Howell III met fin à une disette de 11 ans 0 0 0
Tampa met les Point sur les « i » à Pittsburgh 0 0 0
Police, Families Appeal To Public For Help With Ontario Triple Slaying 0 0 666
Les Pens devront se passer de Sidney Crosby 0 0 0
LCF : un arbitre de plus pour les finales 0 0 0