Commotions : le laxisme du CH souligné

Alors que de nouveaux documents ont émergé en marge du litige qui oppose d’anciens joueurs à la Ligue nationale de hockey, des détails révèlent comment la Ligue et les équipes gèrent l’épineux dossier des commotions cérébrales, explique Katie Strang de The Athletic mardi.
Et à en juger par certains témoignages effectués dans la poursuite intentée contre la Ligue, plusieurs équipes ont été sanctionnées pour la façon dont elles ont échoué pour mettre en place et améliorer certains protocoles concernant les blessures à la tête.
Des témoignages d’officiels de la Ligue et de dirigeants d’équipes ont révélé que les Devils du New Jersey, les Flames de Calgary et les Canadiens de Montréal n’ont pas suivi un certain nombre de règles de la Ligue. Des sanctions ont d’ailleurs été imposées aux Flames et au CH.
L’ancien président et directeur général des Devils, Lou Lamoriello, a même reconnu que le club ne pratiquait pas un test neuropsychologique de base en 2007, alors qu’il était pourtant exigé par la Ligue depuis une décennie déjà à ce moment-là.
Les Canadiens n’ont pas répondu à un courriel de The Athletic leur demandant de réagir à l’affaire.

Read more: https://www.rds.ca/hockey/canadiens/comm...

Actual news in your location


Similar news

Trump accuses Google of rigging search against him, says they hide ‘news that is good’ 0 0 0
Un autre entraînement pour Manziel mardi 0 0 0
Aperçu de la divison Sud de l'AFC 0 0 0
Un leader mondial de l'authentification choisit Montréal 89 89 666
Laurent Duvernay-Tardif peut reprendre l'entraînement 0 0 666
Le Canada bien placé pour retrouver le Japon 0 0 0
Natural Hair Care Products To Amplify Your Natural Beauty 0 0 666
Chiefs : LDT fait son retour à l'entraînement 0 0 0
Un premier laboratoire antidopage au Kenya 0 0 0