Vasilevskiy a su rebondir contre les Caps

Jon Cooper n'a pas blâmé Andrei Vasilevskiy lorsque le Lightning de Tampa Bay s'est retrouvé dans de beaux draps au tout début de la finale de l'Association de l'Est.
Les deux défaites d'affilée au début de la série ont entraînées leur lot de critiques envers le jeune gardien russe. Cooper n'était pas très enchanté de la situation.
« Les questions venaient de l'autre côté de la table et je sentais que c'était comme si on remettait en question la place de Vasilevskiy, a déclaré l'entraîneur-chef du Lightning. Nous ne contestons pas sa place au sein de l'équipe. Il a été notre homme depuis le début. »
Vasilevskiy a été l'une des pièces maîtresses chez Lightning et a permis à son équipe de reprendre les choses en main. La formation de la Floride mène présentement 3-2 dans la série de troisième tour et aura la chance d'éliminer les Capitals de Washington lors du sixième match qui sera présenté lundi, dans la capitale nationale des États-Unis, afin d'obtenir son laissez-passer pour la grande finale de la Coupe Stanley.
Après avoir alloué en moyenne 6,00 buts et avoir maintenu un pourcentage d'arrêts de ,839 lors des deux premiers duels de la série, Vasilevskiy présente actuellement une moyenne de buts alloués de 2,00 et un pourcentage d'arrêts de ,943, en plus d'être considéré comme étant le joueur qui a fait la plus grande différence dans la remontée des siens.
« J'ai simplement tenté de rester positif et de jouer mon match comme d'habitude, a raconté Vasilevskiy la semaine dernière. C'est très important, plus précisément en séries. Après un bon ou un mauvais match, peu importe. Tu dois tourner la page et recommencer à zéro. C'est comme ça que tu réussis. »
Le gardien russe a été couronné de succès cette saison, sa première en tant que partant dans la LNH. À 23 ans, il est l'un des prétendants au Trophée Vézina après avoir mené le circuit Bettman avec 44 victoires et huit jeux blancs.
Mais Vasilevskiy ne s'est pas facilité la tâche. Il le fait rarement.
Cooper l'a bien vu lors de la saison 2016-17, lorsque son gardien a connu des ennuis durant une séquence de 10 départs consécutifs, alors que Ben Bishop était blessé, ou encore à la fin de la présente campagne, lorsque le Lightning a presque perdu le premier rang de l'Association de l'Est. Vasilevskiy a toutefois rebondi chaque fois qu'un défi se présentait devant lui.
« Sa capacité à tourner rapidement la page et de comprendre ses erreurs, je crois que c'est là que son processus d'apprentissage s'est vraiment développé », a reconnu Cooper.
La même chose s'est produite lors des matchs no 3 et 4 de la série. Le gardien, habituellement réservé et peu enclin à accorder des entrevues, a avoué aux journalistes qu'il n'avait rien changé dans sa façon de jouer face aux Capitals.
« C'est un gardien avec beaucoup de classe, c'est ce qu'il fait, a stipulé le défenseur Braydon Coburn. Il travaille très fort tous les jours lors des entraînements, tout au long de l'année, et il a monté son jeu d'un cran dans cette série. »
Il ne fait aucun doute que ses coéquipiers ont également amélioré leur jeu devant lui. Le défenseur Anton Stralman a même soutenu que ses coéquipiers se sentaient souvent redevables. Devant une équipe menée par des vedettes de la LNH comme Alex Ovechkin et Evgeny Kuznetsov, il était clair que Vasilevskiy devait mettre les bouchées doubles pour permettre au Lightning d'avoir une chance.
Le capitaine du Lightning Steven Stamkos a précisé que son niveau de confiance envers son gardien de but était toujours demeuré le même.
« C'est juste qu'il est très exigeant, a mentionné Stamkos. Vous voyez son éthique de travail tous les jours lors des entraînements. Mais vous n'êtes pas en mesure de voir ce qui se trame en coulisse, dans le vestiaire, mais sa préparation physique et mentale, ça paraît qu'il veut être le meilleur tout le temps. Il ne veut pas accorder de but, même lors des pratiques. C'est la mentalité qu'il a développée et c'est pourquoi il est aussi bon. »
Si les Capitals parviennent à percer la garde de Vasilevskiy comme ils l'ont fait lors des deux premières rencontres, un septième match sera présenté mercredi soir à Tampa Bay. Ils devront cependant élaborer une stratégie et devront livrer un match sans faille.

Read more: https://www.rds.ca/hockey/lnh/lnh-andrei...

Actual news in your location


Similar news

Cinq joueurs qui nous épatent par leur agilité 0 0 0
Kingsbury espère obtenir sa revanche 0 0 0
Bon départ de Caroline Veyre aux mondiaux 0 0 0
Sandrine Hamel monte encore sur le podium 0 0 0
Quelques semaines d'absence pour Rondo 0 0 0
Andrei Vasilevskiy à l’écart pour longtemps 0 0 0
Le Japon domine encore les étoiles des Majeures 0 0 0
Une équipe de l'AMA débarquera à Moscou 0 0 0
Privés de Braden Holtby, les Caps s'inclinent 0 0 0
Lemieux digère encore mal la décision de Canelo 0 0 0