Professionnels de la santé: des préfets de discipline trop cléments

Un psychologue qui agressait sexuellement une victime d'inceste s'entend avec son préfet de discipline sur une sanction qui « manque de sévérité ». Un dentiste multirécidiviste est condamné à une sanction « inadéquate » parce qu'elle est « trop indulgente ». Un médecin négligent négocie avec le syndic de son ordre une peine jugée préoccupante. Malgré les promesses de durcissement, la clémence des préfets de discipline de plusieurs ordres professionnels du domaine de la santé a été durement critiquée par la justice au cours des dernières années après des négociations où l'intimé s'en est sorti trop facilement.

Read more: http://www.lapresse.ca/actualites/sante/...

Actual news in your location


Similar news

Le casier de Josh Donaldson a été vidé 0 0 0
Les Canadiennes se reprennent à la Coupe du monde 0 0 0
Un véritable jeu d'enfant pour Dogboe 0 0 0
La stratégie rapporte pour Will Power 0 0 0
Man barricades himself inside house after woman assaulted in Guelph’s west end 0 0 0
Un gain de l'Union aide la cause de l'Impact 0 0 0
Les Capitales ne peuvent fermer les livres 0 0 0
Les Aigles signent un troisième gain de suite 0 0 0
Robert Wickens respire sans aide médicale 0 0 0
Sutherland a frôlé son propre record 0 0 0