Circuit Gilles-Villeneuve : pas de FE en 2018

MONTRÉAL - Les voitures de Formule électrique ne tourneront pas sur le circuit Gilles-Villeneuve en 2018, a assuré la Société du parc Jean-Drapeau jeudi matin.
La nouvelle mairesse de Montréal, Valérie Plante, devra donc trouver un autre endroit dans la métropole si elle souhaite le retour de la FE l'été prochain. C'est du moins ce qu'a confirmé lors d'un entretien téléphonique avec La Presse canadienne François Cartier, le directeur marketing, développement commercial et communication de la Société du parc Jean-Drapeau.
Selon Radio-Canada, aucune décision n'a encore été prise pour la tenue de la course de FE en 2018. Tous les scénarios seraient sur la table, y compris celui de mettre fin au contrat. Cependant, des millions de dollars de pénalités sont en jeu en cas de rupture de l'entente entre «Montréal, c'est électrique» et la FE, valide jusqu'en 2019. Une assemblée spéciale du conseil municipal abordera d'ailleurs l'enjeu de la FE le 10 janvier prochain.
D'autre part, la Société du parc Jean-Drapeau, qui avait convié les membres des médias à une conférence de presse pour dévoiler les plans des nouveaux paddocks du circuit Gilles-Villeneuve, a indiqué qu'un appel d'offres sera lancé cet hiver pour la réalisation des travaux. La date limite a été établie au 23 février 2018.
Bertrand Houriez, le chargé de projets de la Société du parc Jean-Drapeau, s'est dit confiant de pouvoir respecter les échéanciers et la facture des travaux liés à la modernisation des paddocks, estimée à 52 millions $. Les travaux devraient être complétés à temps pour le Grand Prix du Canada en 2019, selon M. Houriez.
En vertu de l'entente conclue en 2014 afin de présenter le Grand Prix du Canada jusqu'en 2024 - puis jusqu'en 2029, à la suite d'une nouvelle exclusive de La Presse canadienne -, Montréal s'était engagée à procéder à d'importants travaux sur le circuit Gilles-Villeneuve pour répondre aux normes de la FIA.
En décembre 2016, au cabinet du maire Denis Coderre, on avait indiqué que les modifications exigées par la FIA étaient nécessaires pour assurer la sécurité des pilotes et de leurs équipes dans la zone hospitalité qui se trouve derrière les paddocks. On avait aussi précisé que ces changements étaient attribuables aux changements de poids et de grosseur des voitures.
Ottawa, Québec et Montréal versent déjà conjointement 18,7 millions $ annuellement aux propriétaires de Formula One Management (FOM) pour la présentation du Grand Prix du Canada, qui se déroulera du 8 au 10 juin 2018.
 

Read more: http://www.rds.ca/courses/formule-e/fe-l...

Actual news in your location


Similar news

Une 3e victoire de Paul Broadhurst cette saison 0 0 0
Robert Wickens veut piloter à nouveau 0 0 0
Milos Raonic procure la victoire au Canada 0 0 0
Lévis et Magog toujours parfaits 0 0 0
C'était trop peu, trop tard pour les Brewers 0 0 0
Le 10 000e match de la Ligue midget AAA 0 0 0
Nestor intronisé au Temple de la renommée 0 0 0
Pauline Parmentier championne à Québec 0 0 0
Les Caps s'écroulent après deux retraits en 9e 0 0 0
Lemieux se défait d'O'Sullivan au 1er round 0 0 0