Le Bayern souffre pour battre Cologne

Le Bayern a dû s'employer mercredi pour mettre au tapis la lanterne rouge Cologne (1-0), mais se retrouve désormais avec neuf points d'avance en tête de la Bundesliga au soir de la 16e journée.
Schalke, l'équipe dirigée par le jeune entraîneur Domenico Tedesco (32 ans), se hisse en deuxième position grâce à sa victoire 3-2 à domicile contre Augsbourg.
Le RB paye cher son passage à vide depuis quelques semaines. Tenu en échec par Wolfsburg mardi soir (1-1), il n'a pris que 9 points sur 21 possibles lors de ses sept derniers matchs de Championnat. 
Les champions en titre, qui ont marqué par Lewandowski, comptent désormais 38 points, Schalke 29 et Leipzig 28.
Munich-Cologne était le match de David contre Goliath. Cologne, dernier du classement avec trois malheureux points (3 matchs nuls) en 15 matchs détient désormais le record historique du plus mauvais début de saison en Bundesliga. En face, le surpuissant Bayern, sûr de sa force, avec 12 victoires sur ses 13 derniers matchs, Ligue des champions incluse.
En cette fin d'année où les organismes sont fatigués, Jupp Heynckes avait de nouveau fait tourner quelques joueurs. Rafinha occupait le couloir droit à la place de Kimmich, Hummels et Coman étaient sur le banc au coup d'envoi, alors que Tolisso et Ribéry étaient alignés d'entrée.
Le rusé entraîneur de 72 ans avait également en vue probablement le dangereux 8e de finale de coupe contre Dortmund, à domicile mercredi prochain.
Dans les buts, Tom Starke faisait à 36 ans sa deuxième apparition de la saison. Neuer soigne toujours sa fracture du pied et son remplaçant Sven Ulreich est momentanément arrêté par des douleurs aux adducteurs.
Le match débutait comme attendu, par une domination absolue des Bavarois, face à une équipe qui avait garé l'autobus devant son but, avec une défense basse et compacte en 5-4-1.
À la pause, le Bayern comptait plus de 80 % de possession, huit tirs cadrés contre zéro à Cologne, 9 corners à 1 mais... le tableau d'affichage restait désespérement vierge.
Les « anciens » présents
Heynckes sortait alors Vidal et Tolisso, pour faire entrer Coman, censé être plus percutant en un contre un pour créer enfin des brêches, et James, pour donner du liant à l'animation offensive.
Mais ce sont les « anciens » qui allaient finalement prendre les choses en main. À l'heure de jeu, Boateng lançait une balle en profondeur dans la surface, déviée de la tête par Müller sur Lewandowski, qui faisait enfin céder le coffre fort de Cologne (1-0, 60e).
Le Polonais conforte sa place en tête du classement des buteurs, avec 15 unités contre 12 à son poursuivant immédiat Pierre-Emerick Aubameyang.
En fin de match, Cologne s'est permis quelques incursions en terrain adverse, et il a même fallu une spectaculaire parade de Starke pour éviter une égalisation à la 87e minute.
Au classement, la bataille est féroce derrière le trio de tête Bayern/Schalke/Leipzig, puisque cinq équipes se tiennent en trois points. 
Leverkusen, vainqueur de Brême 1-0, occupe pour l'instant avec 27 points la quatrième place, qualificative pour la phase de poule de Ligue des champions. 
Mais Dortmund, qui a renoué avec la victoire mardi (2-0 à Mayence) après deux mois et demi de disette, n'est pas lâché et remonte à la 6e place, avec 25 points.

Read more: http://www.rds.ca/soccer/europe/le-bayer...

Actual news in your location


Similar news

Les Yankees limités à cinq coups sûrs 0 0 0
Les Stars voient des étoiles à Trois-Rivières 0 0 0
2018 NHL Draft: Swede Rasmus Dahlin goes 1st, Canadian Barrett Hayton goes 5th 0 0 0
RDS : la Serbie frappe tôt face à la Suisse 0 0 0
Le Nigéria donne espoir à l'Argentine 0 0 0
Savard croit que le CH devrait bien s'en tirer 0 0 0
Intel CEO Brian Krzanich resigns over consensual relationship with employee 0 0 0
L'attaque des Capitales se lève devant Guerrero 0 0 0
Jordan Spieth dans une position familière 0 0 0
Preference for sons continues among 2nd-generation women of South Asian descent: study 0 0 666