L'ESL et ESEA débarquent sur Facebook

Grande annonce pour l’Electronic Sports League, qui signe un nouveau partenariat avec Facebook. Le réseau social diffusera à chaque semaine du contenu CSGO exclusif provenant de la classe élite de l’ESEA, plateforme de compétition en ligne, en plus d’une émission de trente minutes.
L’ESEA grimpe dans les rangs
C’est donc une quatrième plateforme de diffusion qui est ajoutée à l’arsenal médiatique de l’ESL, après l’exclusivité de la Pro League en anglais obtenue par Youtube Gaming, et le partenariat avec Twitter pour les Intel Extreme Master et les ESL One. Ces diffusions seront animées par Mark « Boq » Wilson, commentateur officiel pour l’ESEA, et illustreront donc les parties des meilleurs joueurs nord-américains et européens en rang S, le plus haut niveau de la plateforme. Il ne s’agit pas ici de véritables équipes, mais d’un système de « matchmaking » parallèle, assemblant les joueurs de niveaux similaires le temps d’un match, chaque participant cumulant un score individuel pour grimper dans le classement.
L’expérience se voudra d’un format inédit, mêlant commentaires en direct et communications internes des joueurs de chaque équipe, une option disparue des tournois professionnels pour d’évidentes raisons stratégiques.
Enfin, une émission de trente minutes mettra en lumière le meilleur (et le pire) du rang S.
Les plus belles actions, statistiques de la semaine, ainsi que des coups de projecteurs sur les joueurs remarquables invités à l’émission constitueront ce nouveau segment.
Comme confirmé durant la conférence Biz eSports Summit se déroulant cette semaine à Los Angeles, ce contenu sera absolument exclusif au réseau social, fort de ses 1,9 milliard d’utilisateurs actifs mensuels.

Le contenu qu'ESL diffusera sur FB, Twitter et Twitch sera différent pour les 3 plateformes (contenu exclusif). #bizesportsummit — Marilou Hudon (@lRibanne)
18 mai 2017


Les Intel Extreme Master et tournois ESL One seront également retransmis sur les différentes pages Facebook de l’ESL dans six langues différentes, ainsi que de multiples championnats nationaux et ligues en ligne.
Un coup de pouce bleu pour la scène semi-professionnelle
Cette nouvelle association poursuit la tendance démarrée depuis plusieurs mois, à savoir une répartition du contenu CSGO sur différentes plateformes de diffusion en fonction de leur nature. Alors que Twitch avait un quasi-monopole jusqu’à l’an passé, deux ligues majeures sont tombées dans l’escarcelle de YouTube en janvier puis mars dernier. La Pro League de l’ESL, suivie des ECS organisés par FACEIT, autre plateforme de tournois concurrente à ESEA, représentent les premières véritables incursions sérieuses de Youtube Gaming sur une scène eSports majeure, en terme de contrat d’exclusivité.
De son côté, Twitter a obtenu en mars dernier les diffusions non exclusives des tournois ESL One et Dreamhack, les deux structures étant détenues par le groupe suédois MTG. Facebook pour sa part avait surtout signé récemment un partenariat majeur avec Activision Blizzard, et réussit donc ici à mettre un pied supplémentaire dans CSGO, mais avec une approche assez distinctive, ce coup de projecteur donné sur la scène semi-professionnelle semblant plutôt logique pour le réseau social. Reste à voir la réception par les joueurs eux-mêmes, une bonne partie d’entre eux rediffusant déjà leurs parties sur leurs propres chaînes Twitch. 

Read more: http://www.rds.ca/esports/esports-l-esl-...

Actual news in your location


Similar news

Bellator : Chandler s'écroule devant Primus 0 0 0