Guy Boucher connaît bien Sidney Crosby

OTTAWA - Guy Boucher a été témoin des premiers exploits de Sidney Crosby avant que l'éventuel capitaine des Penguins de Pittsburgh ne terrorise la LNH.
L'actuel entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa était entraîneur adjoint pour l'Océanic de Rimouski, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, lorsque Crosby, alors âgé de 17 ans, a dominé la ligue en inscrivant 168 points en 66 rencontres - 52 points de plus que son plus proche poursuivant.
« Les joueurs croyaient qu'ils l'avaient maîtrisé, mais il trouvait toujours un moyen de se tortiller et de s'enfuir », s'est rappelé Boucher, une saison avant que Crosby ne fasse ses premiers pas dans la LNH.
Les Sénateurs ont peut-être cru tenir Crosby en échec rapidement durant la finale de l'Assoctiation Est, mais le récipiendaire du dernier trophée Conn-Smythe est revenu en force lors du quatrième match de la série. Le capitaine des Penguins a inscrit un but et une mention d'assistance pour aider son équipe à l'emporter 3-2, et ainsi égaler la série (2-2) entre les deux équipes.
La recrudescence des performances de Crosby menace les chances des Sénateurs de se tailler une place jusqu'en finale de la coupe Stanley. Le joueur étoile avait été relativement tranquille avant la dernière rencontre, n'inscrivant qu'un seul but lors des trois duels précédents.
La formation ontarienne a frustré l'attaquant de 29 ans et l'équipe ayant inscrit le plus de buts dans la LNH en les empêchant de pénétrer librement dans la zone neutre et en n'accordant que des tirs provenant de l'extérieur.
« Évidemment, je suis certain qu'il n'était pas satisfait de l'effort qu'il fournissait ou même du résultat obtenu, a raconté Jean-Gabriel Pageau, le joueur de centre des Sénateurs chargé d'affronter Crosby. Je ne suis pas surpris qu'il ait redoublé d'efforts. »
Le capitaine a joué avec un sentiment d'urgence dès sa première présence sur la glace, vendredi soir.
« Je crois qu'il a commencé à élever son jeu d'un cran en raison de son niveau de compétitivité », a ajouté le défenseur des Penguins Olli Maatta, samedi, avant qu'il prenne l'avion en direction de Pittsburgh en marge de la cinquième rencontre, qui aura lieu dimanche.
Lors de la dernière minute de jeu au premier engagement, Crosby a pénétré dans la zone adverse, a ralenti et a repéré Maatta, qui a réussi à déjouer Craig Anderson pour inscrire le premier but de la rencontre.
Les hommes de Mike Sullivan ont ensuite fait bouger les cordages à deux reprises - dont le sixième but des séries de Crosby - pour prendre les devants 3-0 avant de signer la victoire.
« Il est toujours bon, a avoué Boucher. Parfois, nous sommes en mesure de le contenir et d'autres fois, il est en mesure de tromper notre vigilance. »
Les défenseurs Marc Methot et Erik Karlsson, ainsi que le trio piloté par Pageau, accompagné de Mark Stone et Zack Smith, ont été en mesure de contrer les efforts du joueur de centre lors des trois premiers matchs, mais ils ont été débordés lors du quatrième affrontement. Les Penguins ont usé de leur rapidité, ils ont possédé davantage la rondelle et ils ont fait accroître leurs chances de marquer en bombardant Anderson de 35 tirs au but.
Crosby a récolté presque le même nombre de tirs (cinq) en 40 minutes de jeu vendredi que lors des trois premières parties (six). Il a creusé l'écart (2-0), permettant aux Penguins de prendre les devants en inscrivant son 55e but en séries éliminatoires - deux de moins qu'Henrik Zetterberg, au troisième rang des joueurs actifs.
En d'autres mots, le défi reste important dans cette série qui est maintenant devenue un deux de trois.

Read more: http://www.rds.ca/hockey/lnh/lnh-guy-bou...

Actual news in your location


Similar news

‘In case you were wondering when it IS appropriate…’: Reebok mocks Trump over Brigitte Macron remarks 0 0 0
Brian Campbell annonce sa retraite 0 0 0
D’autres problèmes pour Ezekiel Elliott? 0 0 0
Un Tour de France qui répond aux attentes 0 0 0
Kirk Cousins prêt à négocier l’an prochain 0 0 0
ATP : Federer dans le top 3, Raonic recule 0 0 0
Deux hommes, dix courses, et un point 0 0 0
Gold Cup : le Canada affrontera la Jamaïque 0 0 0
Gold Cup: la Jamaïque et le Salvador passent 0 0 0
Quebec City-area residents vote against Muslim cemetery project 0 0 0